Select Page

Culotter sa théière de Yixing

par | Actualisé le 10 mai 2017 | Publié le 12 août 2016 | Tutoriels | 0 commentaires

Théière de Yixing

Si vous êtes amené(e)s à lire ce tutoriel, c’est probablement que vous venez de faire l’acquisition d’une théière en terre de Yixing. Toutes nos félicitations ! Mais une théière de Yixing requière un culottage préalable, étape indispensable à d’excellentes infusions et à une utilisation longue dans le temps. Il est à noter que cette étape est indispensable pour toute théière en terre poreuse non émaillée.

Alors lisez ces quelques conseils, vous ne le regretterez pas !

A quoi sert le culottage ?

Le culottage permet aux pores de la terre qui constitue la théière de commencer à prendre les premières notes du thé (ou au minimum de la famille de thés) qui lui sera destiné. En effet, la terre de Yixing est une terre particulièrement poreuse, ce qui fait que les théières qui en sont constituées sont en quelque sorte des théières “à mémoire” : elles mémorisent le goût du thé que l’on y infuse pour le sublimer au fil des années. Ainsi, le culottage devra se faire avec le thé (ou un thé de la famille) que vous destinerez à votre théière.

Par ailleurs, le culottage permet aussi à la terre de “prendre” sa première chaleur. Cela évitera donc par la suite un quelconque risque d’éclatement lié à un éventuel choc thermique.

Voici donc quelques étapes faciles à suivre, mais indispensables avant la première utilisation de votre théière de Yixing.

Etape 1 : le choix du thé

Première chose à faire : définir pour quel type de thé vous destinez votre théière (si ce n’est pas déjà fait). S’agira-t-il d’un Oolong, d’un Puerh ou d’un thé rouge ? Vous pouvez bien sûr y infuser tout type de thé, mais son intérêt en serait alors amoindri car cette terre est particulièrement bien adaptée aux thés oxydés.

Etape 2 : rinçage

Commencez par rincer votre théière à l’eau chaude du robinet 3 fois. Ceci permettra à la terre de commencer à se dilater en douceur, mais aussi de libérer les pores de la terre des éventuelles poussières liées à se fabrication.

Choisissez ensuite une casserole assez grande pour que votre théière y tienne complètement immergée. Déposez y votre théière, ouverte et couvercle à côté, et remplissez la d’eau chauffée à 70°C, afin de continuer la dilatation de la terre et le décrassage des pores. Renouvelez 3 fois.

Rinçage d'une théière de Yixing
Déposez du thé dans et autour de la théière

Etape 3 : Déposez le thé

Déposez maintenant une bonne quantité du thé choisi dans la théière et autour d’elle dans la casserole. Ici, il s’agit d’un Puerh Shu qui a été grossièrement décompressé.

 

Etape 4 : remplissage

Versez maintenant délicatement dans la théière une eau (de préférence non calcaire pour ne pas obstruer les pores) chauffée préalablement à 100°C. Une fois que la théière est pleine, refermez là puis continuez à verser l’eau sur le couvercle jusqu’à ce que la théière soit complètement immergée. Il est très important que votre théière soit complètement immergée, sinon l’eau risque de laisser des marques difficiles voire impossibles à faire disparaitre par la suite.

Laissez reposer ainsi au minimum 12 heures.

Remplissage d'une théière de Yixing lors du culottage - 1
Remplissage d'une théière de Yixing lors du culottage - 2
Remplissage d'une théière de Yixing lors du culottage - 3
Séchage d'une théière de Fixing après le culottage

Etape 5 : Nettoyage

Une fois le temps écoulé, sortez votre théière de la casserole, retirez les feuilles de thé, puis laissez-la sécher sur un chiffon absorbant type microfibre. Lorsqu’elle sera sèche, vous pourrez réaliser vos premières infusions et prendre un plaisir inégalé !

Par la suite, ne nettoyez jamais votre théière avec quelque produit de nettoyage que ce soit ! Après chaque infusion (ou séances d’infusions si vous l’utilisez en Gong Fu Cha), videz les feuilles de thé, rincez-la à l’eau chaude, et laissez-la sécher à l’envers sur un chiffon absorbant. Eventuellement, essuyez-la avec un chiffon qui ne peluche pas.

 

Conclusion

Il existe bien d’autres façons de culotter sa théière de Yixing, par exemple en la faisant bouillir avec du thé pendant plusieurs heures. Il s’agit donc ici d’une méthode parmi d’autres, mais bien de la méthode que nous trouvons à la fois la plus simple, la plus efficace et la moins contraignante. Toutefois, si vous faites autrement, expliquez-nous comment dans les commentaires !

Nous espérons que ce tutoriel vous aura servi. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Nous espérons aussi que votre théière vous apportera pleine satisfaction et vous suivra longtemps sur la voie du thé !

N

Ce tutoriel est terminé !

Nous espérons que ce tutoriel vous aura servi et plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à nous le faire savoir et à le partager, soit dans les commentaires ci-dessous soit sur les réseaux sociaux ! Si vous avez des questions et avez besoin de conseils, n’hésitez pas non plus par les mêmes biais !

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et téléchargements gratuits !

Vous êtes correctement inscrit ! Vous allez recevoir un mail pour valider votre inscription. Si vous ne recevez rien, vérifiez vos spams.

Pin It on Pinterest

Share This