Select Page

Théière à mémoire 16 cl par Jé le Potier

par | Actualisé le 4 juin 2017 | Publié le 24 août 2016 | Théières | 0 commentaires

Cette théière de 16 cl non-émaillée, donc à mémoire, a été réalisée par Jé le Potier, un potier de l’Allier, qui a également réalisé la théière Yùn, ou encore ce très beau kyusu (et bien d’autres très belles choses, faites donc une recherche sur le site !).

Encore une fois, fidèle à lui-même, Jé a réalisé là un bien bel ouvrage !

La terre utilisée a 2,5% de porosité, ce qui fait qu’elle garde les saveurs des thés qui y ont précédemment été infusés, et qu’il vaut donc mieux réserver cette théière à un seul type de thé (nous l’utilisons principalement avec des puerhs shu, mais nous y infusons parfois des sheng). La photo ci-contre montre bien le grain de cette terre, un grès de la Puisaye, lieu renommé pour la qualité de ses argiles, qui a été cuite à haute température.

Intérieur de la théière à mémoire de 16 cl par Jé le Potier
Théière à mémoire de 16 cl vue de dessus
Filtre de la théière à mémoire par Jé le Potier
Verse de la théière à mémoire par Jé le Potier

Le couvercle est parfaitement bien adapté à la théière, il tient bien sa place et ne bouge pas pendant la verse.

Son filtre, bien que simple, est très efficace. Au regard de la taille de cette théière, la réalisation d’un filtre est très compliquée. Celui-ci permet de correctement retenir les feuilles infusées tout en permettant une verse rapide et harmonieuse. Il joue donc parfaitement son rôle !

Comme toutes les réalisations artisanales de Jé, cette théière est signée d’un goéland, un clin d’oeil à Jonathan Livingston.

Enfin, cette théière est magnifique sur le bateau à thé que Jé nous a offert (un immense merci !) et qui est réalisé dans la même terre poreuse. Nous adorons écouter le son des fines bulles lorsque nous versons l’eau dans la théière et la faisons déborder sur le bateau pendant nos séances de Gong Fu Cha !

Signature de Jé le Potier
Théière à mémoire sur son bateau à thé

Jé fait vraiment un très beau travail, on sent sa recherche de la perfection et du dépassement perpétuel. Cette théière ne fait pas exception à la règle. C’est avec elle que nous avons fait nos armes en Gong Fu Cha, et elle reste et restera une très bonne amie. Que les infusions de Puerhs en hiver y sont agréables !

N

Cet article est terminé !

Nous espérons que cet article vous aura plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à nous le faire savoir, soit dans les commentaires ci-dessous soit sur les réseaux sociaux ! Si vous avez des questions et avez besoin de conseils, n’hésitez pas non plus par les mêmes biais !

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et téléchargements gratuits !

Vous êtes correctement inscrit ! Vous allez recevoir un mail pour valider votre inscription. Si vous ne recevez rien, vérifiez vos spams.

Pin It on Pinterest

Share This