Select Page

Yin Zhen Jinggu 2015

par | Actualisé le 29 mars 2017 | Publié le 14 octobre 2016 | Thés Blancs | 0 commentaires

  • 74%

Ce Yin Zhen Jinggu, composé de bourgeons de thé simplement cueillis et séchés, est un thé blanc qui provient, comme son nom l’indique, de Jinggu, dans la province du Yunnan. Il a été produit à l’automne 2015 et son nom, Yin Zhen, signifie littéralement “aiguilles d’argent“. Il provient de Terre des Thés où nous l’avons acheté au prix de 17,30 € les 100 grammes.

 

jinggu

Alentours de Jinggu, Yunnan, Chine
Feuilles sèches

Aspect des feuilles sèches

Les feuilles sèches sont magnifiques, on dirait du velours tant elles sont duveteuses. Elles ont une couleur grise chaleureuse (PMS warm grey 2      ). Il s’agit visiblement d’une cueillette impériale. Les feuilles sont entières et mesurent de l’ordre de 3 cm. Elles ne présentent aucun débris et dégagent une odeur épicée et animale.

Aspect des feuilles humides

Les feuilles humides ont une couleur plus foncée (PMS 465      ). Leur densité est faible, de l’ordre de 20% de volume en plus par rapport aux feuilles sèches. L’on note la présence de tiges et de bourgeons (généralement un bourgeon et trois feuilles, voir photo ci-contre). L’odeur est boisée (quelques notes de champignons) et animale.

Feuilles humides
Feuilles humides

Ces feuilles sentent vraiment très bon et sont duveteuses à souhait.

Aurélie

De magnifiques feuilles, très bien construites (j’apprécie la présence des bourgeons), qui sentent très bon et ressemblent à du velours.

Robin

Première méthode d’infusion : infusion douce en théière émaillée

Données sur l’infusion

Cette première méthode d’infusion est une infusion douce, c’est-à-dire à “faible” température, en théière émaillée à la cendre de lavande (il s’agit de la théière Yùn). Nous sommes partis sur 2,5 grammes pour 100 ml. Nous avons réalisé une première infusion de 5 min à 70°C, suivie d’une deuxième de 5 min à 80°C et d’une troisième de 6 min à 80°C. L’eau utilisée est une eau peu calcaire, légère, fraiche et sans aucun goût.

Première méthode d'infusion : infusion douce en théière
Liqueur en infusion douce

Liqueur

Limpidité

La liqueur est très claire et limpide. Très peu de débris et de dépôt.

Odeur

Quelle que soit l’infusion, l’odeur est boisée (on note quelques touches de champignons), animale et épicée (un peu de genièvre se fait sentir).

Couleur

La liqueur est claire (PMS 155      ).

Infusion

Texture

L’infusion est très onctueuse.

Saveur

Dès la première infusion, l’on remarque des notes épicées de genièvre, auxquelles se mêlent des touches animales et boisées de champignons. La saveur est légère, discrète, mais présente.

Touche finale

La touche finale est légèrement terreuse. Après plusieurs minutes, l’infusion est toujours en bouche et l’on remarque à partir de la deuxième infusion une légère touche vanillée.

Avis sur cette infusion

Cette infusion est onctueuse et très bonne. Les valeurs, animales et boisées, sont discrètes mais présentes. En revanche, cette méthode d’infusion donne une liqueur pas assez chaude pour moi.

Aurélie

J’aime beaucoup ! Il y a beaucoup de saveurs, mais toutes en discrétion. L’infusion est agréablement onctueuse et j’apprécie énormément cette touche finale vanillée.

Robin

Deuxième méthode d’infusion : infusion longue en Gaïwan

Données sur l’infusion

Cette deuxième méthode d’infusion est une infusion longue en gaiwan en argile zisha de Yixing. Nous sommes partis sur 2,7 grammes pour 100 ml. Nous avons réalisé une première infusion de 3 min à 100°C, suivie d’une deuxième de 3 min à 100°C et d’une troisième de 4 min à 100°C. L’eau utilisée est une eau peu calcaire, légère, fraiche et sans aucun goût.

Deuxième méthode d'infusion en gaiwan
Liqueur en gaiwan
Comparaison des liqueurs selon la méthode d'infusion

Liqueur

Limpidité

La liqueur est claire et limpide. Très peu de dépôt malgré l’absence de filtre.

Odeur

Comme dans la méthode précédente, l’odeur est boisée (on note quelques touches de champignons), animale et épicée (un peu de genièvre se fait sentir, accompagné cette fois de notes de clous de girofle).

Couleur

La couleur (PMS 156      ) est plus foncée et plus ambrée que précédemment et fonce au fur et à mesure des infusions, révélant la présence de tannins. La photo ci-contre compare les couleurs des deux méthodes d’infusion.

Infusion

Texture

L’infusion n’est plus onctueuse mais ronde et aqueuse.

Saveur

Dès la première infusion, l’on remarque des notes épicées de genièvre et de clous de girofle, auxquelles se mêlent des touches animales et boisées de champignons. La saveur est plus présente que précédemment, l’infusion a plus de corps et de consistance et est sucrée.

Touche finale

La touche finale est encore légèrement terreuse. Après plusieurs minutes, l’infusion est toujours en bouche et l’on remarque à partir de la deuxième infusion une touche vanillée plus soutenue (mais toujours discrète).

Avis sur cette infusion

C’est toujours très bon et les saveurs sont plus soutenues, plus présentes. J’aime mieux selon cette méthode d’infusion.

Aurélie

On a toujours de très bonnes saveurs, mais avec plus de corps, plus de rondeur aussi. L’on remarque la présence de tannins et surtout un côté sucré que l’on a pas (ou moins) en infusion douce. La base gustative reste la même.

Robin

Conclusion : Avis général sur ce thé

Avis Général

Avis Général

Aurélie

Quelle que soit la méthode d’infusion choisie, j’aime beaucoup ce thé ! L’odeur des infusions est belle et complexe. C’est un thé agréable, onctueux en infusion douce et plus rond et sucré en infusion classique, chacun peut y trouver son compte. Les feuilles, duveteuses, sont très belles à voir et à toucher.

Note d'Aurélie

Avis Général

Avis Général

Robin

Il s’agit là d’un très beau thé ! Les feuilles sont très bien construites et sont très agréables à sentir, à voir et à toucher. J’aime la présence des bourgeons et du duvet. Les infusions sont tanniques, sucrées et longues en bouche. J’aime le côté onctueux en infusion douce mais il manque alors pour moi un peu de corps. J’aime le côté savoureux et sucré en infusion classique mais il manque alors pour moi d’onctuosité. Alors le mieux, c’est de le boire un coup en infusion douce et un coup en infusion classique ! Les deux sont très bonnes, le thé s’exprime juste un peu différemment, à vous alors de voir ce qui vous convient le mieux.

Note de Robin

Profil gustatif
N

Ce rapport est terminé !

C’est la fin de ce rapport de dégustation ! Nous espérons qu’il vous aura plu et vous aura permis de vous aider à vous orienter sur la voie du thé. Si vous avez vous-aussi goûté ce thé, nous serions ravis d’avoir vos impressions. Dans tous les cas, n’hésitez pas à nous le faire savoir, soit dans les commentaires ci-dessous soit sur les réseaux sociaux !

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et téléchargements gratuits !

Vous êtes correctement inscrit ! Vous allez recevoir un mail pour valider votre inscription. Si vous ne recevez rien, vérifiez vos spams.

Pin It on Pinterest

Share This