Select Page

Huo Shan Huang Ya 2016

par | Actualisé le 29 mars 2017 | Publié le 12 décembre 2016 | Thés Jaunes | 0 commentaires

  • 64%

Ce thé jaune (même traitement qu’un thé vert suivi d’une légère torréfaction puis oxydation) est issu des montagnes de l’Anhui, à 800 m d’altitude. Celui-ci a été cueilli et produit en avril 2016. Pour information, la recette du Huo Shan Huang Ya a été créé sous la dynastie Tang (618-907). La méthode de traitement de ce thé a été perdue dans les années 1940 et n’a été réutilisée qu’en 1972 par trois maîtres de thé. Nous l’avons acheté sur Plaisirs des thés au prix de 26 € les 100 grammes.

Anhui

Montagnes jaunes de l'Anhui (photo de chine-authentique.com)
Huo Shan Huang Ya 2016, feuilles sèches

Aspect des feuilles sèches

Les feuilles sont entières et de couleur vert foncé (PMS 5825      ). Il s’agit visiblement d’une cueillette fine. Il n’y aucun débris lorsque l’on verse les feuilles dans la verseuse, ce qui présage qu’il n’y en aura pas non plus de trop dans l’infusion. L’odeur à sec est épicée, minérale, empyreumatique (noisettes grillées) et gourmande (caramel). C’est une odeur très riche et complexe.

Aspect des feuilles humides

Les magnifiques feuilles se révèlent, laissant apparaitre leurs bourgeons. La couleur est d’un vert vif (PMS 383      ). La densité est moyenne, de l’ordre de 50% de volume en plus. La tige est prolongée par deux feuilles et un bourgeon. L’odeur est légèrement végétale, légèrement marine, animale et empyreumatique (l’on remarque des touches de chocolat noir et de fruits à coque grillés).

Huo Shan Huang Ya 2016, feuilles humides

Ce sont de belles feuilles bien construites, dont j’apprécie la vue des bourgeons et l’odeur riche et complexe.

Aurélie

Je rejoins ma comparse, ces feuilles sont belles (belle couleur et belle construction) et l’odeur qui s’en dégage est alléchante !

Robin

Méthode d’infusion : infusion longue en gaiwan en porcelaine

Données sur l’infusion

Nous avons infusé ce thé dans un gaiwan en porcelaine (la porcelaine étant une matière neutre). Sur la base de 2,5 grammes pour 100 ml, nous avons utilisé une eau peu calcaire, légère, fraiche et sans aucun goût chauffée à 70°C. Nous avons réalisé une première infusion de 3 minutes, suivie d’une deuxième de 4 minutes et enfin d’une troisième de 5 minutes.

Méthode d'infusion : infusion longue en gaiwan en porcelaine
Liqueurs du Huo Shan Huang Ya 2016

Liqueur

Limpidité

La liqueur est très claire et limpide. Très peu de débris et de dépôt.

Odeur

A la première infusion, l’odeur est iodée, gourmande, épicée et légèrement boisée. Les deuxième et troisième infusions laissent en plus apparaitre des notes animales.

Couleur

La liqueur est très claire, pratiquement incolore (PMS 600      ).

Infusion

Texture

L’infusion est aqueuse.

Saveur

La première infusion gourmande (caramel) et épicée. Une note de foin est présente, accompagnée de quelques touches marines. La deuxième infusion est plus forte en foin, ce qui n’est pas désagréable mais étonnant. Des notes animales, proches de celles d’un thé blanc, font leur apparition. A la troisième infusion, le foin disparait et laisse place à des saveurs boisées.

Touche finale

Ce thé est très long en bouche et la touche finale est délicieusement astringente. L’on remarque également des notes marines.

Avis sur cette infusion

Les infusions sont riches et possèdent de nombreuses saveurs qui s’équilibrent très bien. On est à mi-chemin entre un thé vert et un thé blanc.

Aurélie

Je suis un peu dubitatif : j’aime ce côté foin mais en même temps je le trouve un peu trop prononcé sur la deuxième infusion. En revanche, j’adore l’astringence finale, ni trop forte ni pas assez. J’aime ce côté animal et gourmand.

Robin

Conclusion : Avis général sur ce thé

Avis Général

Avis Général

Aurélie

C’est un thé que j’apprécie tout particulièrement, totalement nouveau par rapport à ce que j’ai pu gouter avant. Il est à mi-chemin entre un thé blanc et un thé vert, avec une petite touche de oolong. Je ne peux cependant m’empêcher de penser qu’il s’agit d’un thé jaune “dans la moyenne” et j’ai hâte d’en découvrir d’autres pour me faire une idée plus précise.

Note d'Aurélie

Avis Général

Avis Général

Robin

C’est un thé qui me surprend de par sa longueur en bouche. Il est totalement entre un thé blanc et un thé vert : l’on retrouve l’animal que j’aime dans les blancs et la légère amertume et l’umami d’un thé vert. Mais je trouve qu’il manque d’équilibre, les saveurs sont riches et nombreuses mais mal équilibrées. La relation nez-bouche est en revanche très bonne. J’aime, mais je n’ai pas de points de comparaison dans cette famille de thé et c’est ce qu’il me manque.

Note de Robin

Profil gustatif du Huo Shan Huang Ya 2016
N

Ce rapport est terminé !

C’est la fin de ce rapport de dégustation ! Nous espérons qu’il vous aura plu et vous aura permis de vous aider à vous orienter sur la voie du thé. Si vous avez vous-aussi goûté ce thé, nous serions ravis d’avoir vos impressions. Dans tous les cas, n’hésitez pas à nous le faire savoir, soit dans les commentaires ci-dessous soit sur les réseaux sociaux !

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et téléchargements gratuits !

Vous êtes correctement inscrit ! Vous allez recevoir un mail pour valider votre inscription. Si vous ne recevez rien, vérifiez vos spams.

Pin It on Pinterest

Share This