Select Page

Mengku Sauvage 2005

par | Actualisé le 29 mars 2017 | Publié le 2 octobre 2016 | Puerh du mois, Puerhs Sheng, Vieux Puerhs | 0 commentaires

  • 70%

Ce Puerh sheng est le puerh du mois de septembre 2016. Il s’agit d’un thé produit en 2005 par Mengku Gong Shi, un producteur de Mengku (Lincang) reconnu pour acheter ses feuilles fraiches dans quasiment tous les villages de la région. Les feuilles qui composent cette galette sont issues de théiers sauvages, poussant naturellement au coeur d’une forêt des monts Da Xue.

 

Mengku

Village de Lincang
Morceau de galette
Feuilles sèches

Aspect des feuilles sèches

Les feuilles sèches sont compressées en galette. L’on peut alors noter la présence de quelques débris lorsque nous les décompressons au couteau à puerh, ce qui est tout à fait normal. Leur couleur est très foncée et tire légèrement sur le violine (PMS 4975      ). Elles dégagent une odeur boisée, terreuse et empyreumatique.

Aspect des feuilles humides

Les feuilles humides entières pour certaines, d’une longueur d’environ 2 cm, coupées pour d’autres. On ne note ni la présence de bourgeon ni de tige. Leur couleur est vert foncé (PMS 119      ) et elles dégagent une odeur boisée, terreuse, épicée et minérale.

Feuilles humides

Belle galette joliment compressée, dégageant une odeur boisée et épicée très agréable.

Aurélie

La galette est belle et agréable à regarder et à sentir (notes boisées et terreuses). Les feuilles humides ont une très belle couleur, caractéristique des théiers sauvages.

Robin

Méthode d’infusion : infusion courte en théière de Yixing

Données sur l’infusion

Nous avons infusé ce Mengku Sauvage de 2005 en Gong Fu Cha dans une théière de Yixing. Nous sommes partis sur 6,2 grammes pour cette théière de 13 cl et une eau à 100°C, peu calcaire, légère, fraiche et sans aucun goût. Après un rinçage de 10 secondes, nous avons réalisé 7 infusions successives (10s, 10s, 20s, 25s, 40s, 1 min et 1 min 30 s).

Méthode d'infusion : infusion courte en théière
Liqueur en infusion courte

Liqueur

Limpidité

La liqueur est profonde. Très peu de débris et de dépôt dans le filtre après les infusions.

Odeur

A la première infusion, l’odeur est animale, terreuse et empyreumatique. A partir de la deuxième, la touche terreuse se renforce et une touche boisée, qui persiste jusqu’à la fin, fait son apparition.

Couleur

Les liqueurs ont une belle couleur jaune-orangé (PMS 1225      ).

Infusion

Texture

L’infusion est ronde au début, puis s’équilibre parfaitement entre amertume et astringence.

Saveur

Les premières infusions sont boisées et terreuses, et l’on ressent un léger fumé ainsi que le goût caractéristique des théiers sauvages (que nous n’arrivons pas à exprimer). A partir de la cinquième infusion, des notes épicées de poivre et de baies roses se font sentir. A la sixième infusion, quelques légères touches fruitées de pêche de vigne apparaissent et perdurent jusqu’à la fin.

Touche finale

La touche finale est d’abord boisée. S’y ajoutent, à compter de la quatrième infusion, des notes épicées de poivre et de baies roses (nous les ressentons en touche finale avant de les avoir en bouche).

Avis sur cette infusion

Du bois, de la terre, un bon sheng costaud de 2005 qui devient de plus en plus doux au fil des infusions successives.

Aurélie

Il y a un gout dans les puerhs issus de théiers sauvages que j’aime beaucoup mais suis incapable de verbaliser, et celui-ci me l’offre. La liqueur est profonde et sent très bon et les infusions ont une robe magnifique.

Robin

Conclusion : Avis général sur ce thé

Avis Général

Avis Général

Aurélie

Il s’agit là assurément d’un très bon sheng. Les feuilles sont belles et dégagent de belles odeurs. C’est un agréable moment que de boire ce thé, qui m’évoque la forêt mais manque peut-être un peu de force pour vraiment m’emmener en ballade. Ce thé a un bon Qi, est très tannique et offre une très belle relation nez-bouche.

Note d'Aurélie

Avis Général

Avis Général

Robin

J’aime bien ! Comme ma comparse, je trouve qu’il manque un peu de force pour véritablement m’emmener en forêt, mais je suis quand même à l’orée du bois et il gagne en corps au fur et à mesure des infusions, il devient plus rond et plus équilibré. J’apprécie ce thé qui s’équilibre entre amertume et astringence, sans jamais trop. La touche finale est originale et très agréable, et l’on retrouve ce gout si caractéristique des puerhs issus de théiers sauvages. J’aime !

Note de Robin

Profil gustatif du Mengku Sauvage 2005
N

Ce rapport est terminé !

C’est la fin de ce rapport de dégustation ! Nous espérons qu’il vous aura plu et vous aura permis de vous aider à vous orienter sur la voie du thé. Si vous avez vous-aussi goûté ce thé, nous serions ravis d’avoir vos impressions. Dans tous les cas, n’hésitez pas à nous le faire savoir, soit dans les commentaires ci-dessous soit sur les réseaux sociaux !

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et téléchargements gratuits !

Vous êtes correctement inscrit ! Vous allez recevoir un mail pour valider votre inscription. Si vous ne recevez rien, vérifiez vos spams.

Pin It on Pinterest

Share This