Select Page

Orange Drops 2016

par | Actualisé le 29 mars 2017 | Publié le 8 novembre 2016 | Jeunes Puerhs, Puerhs Shu, White2Tea Club | 0 commentaires

  • 69%

Voici l’un des trois thés du White2Tea Club du mois d’octobre 2016 (voir le rapport de dégustation du premier). Il s’agit d’un puerh shu de l’année (2016 donc), enfermé dans un agrume, une mandarine de Xinhui, alors que celle-ci est encore jeune et n’est pas mûre. Pour l’infusion, il est possible d’infuser l’orange avec le thé (le tout donc), ou bien de sortir le thé au préalable. C’est cette deuxième option que nous avons choisie, afin de mieux voir le thé en question.

 

Xinhui

Mandarines de Xinhui en train de sécher (photo : visitourchina.com)

Pour le plaisir des yeux, avant d’aller plus loin…

Orange Drops 2016, une pleine, une vide, une emballée
Orange Drops 2016, vide

Aspect des feuilles sèches

Les feuilles sèches sont vraiment petites (il s’agit en fait de fragments de feuilles) et de couleur marron-rouge (PMS 4625      ). Elles dégagent une très belle odeur fruitée (d’orange bien sûr) à laquelle se mêle une odeur marine d’algues. Le tout évoque une promenade en bord de mer, l’on sent presque la brise. L’on ne remarque que très peu de débris.

Orange Drops 2016, feuilles sèches
Orange Drops 2016, feuilles sèches
Orange Drops 2016, feuilles sèches

Aspect des feuilles humides

La couleur des feuilles mouillées est presque noire (PMS 419      ). La densité est forte, de l’ordre de 80% de volume en plus. L’on ne remarque pas la présence de tiges ou de bourgeon. Les feuilles sont broyées. L’odeur est fruitée (agrumes), terreuse et épicée.

Orange Drops 2016, feuilles humides

Ces feuilles sentent très bon et cette présentation/mode de production est vraiment original.

Aurélie

Ca sent bon ! Je suis transporté en bord de mer et c’est la première fois avec un pu’er. On a de l’orange, mais pas seulement, et le tout est très bien équilibré. Etonnant !

Robin

Méthode d’infusion : infusion courte en Gong Fu Cha, théière en grès de la Puisaye

Données sur l’infusion

Nous avons infusé ce thé en Gong Fu Cha dans une théière en grès de la Puisaye par Jé le Potier. Nous sommes partis sur 5 grammes pour les 160 ml de cette théière. Sans rinçage, nous avons réalisé neuf infusions successives (et aurions pu largement aller au-delà), respectivement de 10s, 8s, 8s, 8s, 10s, 12s, 14s, 18s et 30s. L’eau utilisée, chauffée à 100°C, est une eau de source peu calcaire, légère, fraiche et sans aucun goût.

Méthode d'infusion : infusion courte en théière

Liqueur

Limpidité

La liqueur est profonde et dense. Très peu de débris et de dépôt dans le filtre après les 9 infusions.

Odeur

Sur les trois premières infusions, l’odeur est celle d’un puerh shu classique. On a du foin et du clapier de lapin. A partir de la quatrième infusion et sur toutes les suivantes, l’odeur de l’agrume fait son apparition et se renforce au fur et à mesure.

Couleur

Les liqueurs sont d’un rouge-orangé foncé très profond, très belles (PMS 1535      ).

Liqueurs en infusions courtes

Infusion

Texture

L’infusion est charpentée.

Saveur

La première infusion est animale (clapier de lapin) et terreuse, quelque peu boisée. A partir de la deuxième, le boisé se renforce (et commence à décliner à partir de la sixième infusion) et des notes épicées font leur apparition. A partir de la sixième infusion, le côté boisé est peu à peu remplacé par des notes d’agrumes, qui sont de plus en plus marquées jusqu’à la fin de la dégustation.

Touche finale

La touche finale est peu présente sur les premières infusions, laissant seulement la place à une légère constriction de la gorge. A partir de la cinquième infusion, des touches minérales se font sentir. A partir de la sixième infusion, la touche finale est orangée et l’est de plus en plus au fil des infusions.

Avis sur cette infusion

Ce thé est sympathique : on a un shu cha auquel on a ajouté des notes d’agrumes, d’orange. Il a un côté thé de noël sans tous les ajouts de clou de girofle, de cannelle, etc.

Aurélie

Je trouve ces infusions tout à fait étonnantes ! Plus on infuse ce thé et plus les notes d’agrume se font sentir. La couleur des liqueurs est très belle et cela sent très bon.

Robin

Conclusion : Avis général sur ce thé

Avis Général

Avis Général

Aurélie

Ce thé est un shu cha très sympathique auquel se mêlent des notes fruitées d’orange et épicées. Il est très reposant et très original par rapport à d’autres pu’er shu. Il a un très fort Qi, un bel équilibre, une belle harmonie et une belle relation nez-bouche. Ces oranges de thé sont vraiment agréables à regarder, à sentir et à boire. Comme un thé de Noël, les ignobles épices ajoutés (girofle, cannelle…) en moins.

Note d'Aurélie

Avis Général

Avis Général

Robin

J’aime bien ce thé, mais sans plus, ce n’est pas un coup de coeur. On a bien le shu cha (mais pas le bon shu cha), auquel s’ajoutent au fil des infusions des notes d’orange très agréables. Le Qi et les tannins sont énormes, mais il manque pour moi d’harmonie et de rondeur. C’est bon, mais pas non plus délirant. Par contre, j’adore ces oranges, elles sont très belles à regarder, à toucher, à sentir… Une fois n’est pas coutume, je décortique ma note : 60 pour la qualité du thé + 5 parce que c’est beau.

Note de Robin

Profil gustatif
N

Ce rapport est terminé !

C’est la fin de ce rapport de dégustation ! Nous espérons qu’il vous aura plu et vous aura permis de vous aider à vous orienter sur la voie du thé. Si vous avez vous-aussi goûté ce thé, nous serions ravis d’avoir vos impressions. Dans tous les cas, n’hésitez pas à nous le faire savoir, soit dans les commentaires ci-dessous soit sur les réseaux sociaux !

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et téléchargements gratuits !

Vous êtes correctement inscrit ! Vous allez recevoir un mail pour valider votre inscription. Si vous ne recevez rien, vérifiez vos spams.

Pin It on Pinterest

Share This