Select Page

Shu Cha Vrac 2006 affiné à Guangzhou

par | Actualisé le 29 mars 2017 | Publié le 11 septembre 2016 | Puerhs Shu, Vieux Puerhs | 0 commentaires

  • 68%

Ce Puerh Shu a été produit et fermenté dans le Yunnan en 2006. Il a ensuite été stocké et affiné à Guangzhou, lieu réputé pour son stockage proche d’un stockage hong-kongais. Nous l’avons acheté sur gongfucha.fr au prix de 16,50€ les 100 grammes.

 

Yunnan

Guangzhou

Montagnes rouges du Yunnan
Feuilles sèches

Aspect des feuilles sèches

Les feuilles sont très belles, dans la lignée de ce qu’on est en droit d’attendre d’un shu cha âgé. Elles ont une couleur marron (PMS 462      ) avec de belles variations. L’on peut cependant noter la présence de quelques petits points jaunes, peut-être de la moisissure, ce qui peut parfois être le cas sur des puerhs âgés, sans gravité. L’odeur est boisée, minérale et terreuse (aucune odeur donc de moisissures).

Aspect des feuilles humides

La couleur des feuilles mouillées est très foncée, presque noire (PMS 426      ). La densité est faible, moins de 20% de volume en plus. L’on peut noter la présence de quelques tiges, mais vraiment peu. L’odeur est très agréable : boisée, minérale (pierres humides, comme on peut l’aimer dans un stockage hong-kongais, bien que ce n’en soit pas un) et légèrement animale.

Feuilles humides

Très belles feuilles, avec une très belle couleur, une très belle odeur et une belle construction.

Aurélie

J’aime vraiment ces feuilles sèches : elles ont belle couleur et une très belle odeur. C’est tout ce que j’aime dans un puerh âgé.

Robin

Méthode d’infusion : infusion courte en Gong Fu Cha

Données sur l’infusion

Nous avons infusé ce thé en Gong Fu Cha, dans une théière à mémoire tournée par Jé et dédiée aux puerhs shu. Nous avons utilisé 7 grammes de thé pour les 160 ml de cette théière. Après un rinçage des feuilles de 8 secondes, nous avons réalisé 7 infusions successives avec une eau à 100°C (8s, 10s, 10s, 12s, 14s, 20s et 30s). Nous avons réalisé trois autres infusions le lendemain matin : 20s, 30s et 1 minute. L’eau utilisée est une eau peu calcaire, légère, fraiche et sans aucun goût.

Méthode d'infusion : infusion courte en Gong Fu Cha
Liqueurs en infusion courte

Liqueur

Limpidité

La liqueur est profonde. Très peu de débris et de dépôt dans le filtre.

Odeur

L’odeur dégagée par les liqueurs successives est boisée (sous-bois) et terreuse (humus). Au fil des infusions, s’y mêlent des notes minérales de pierres humides et légèrement empyreumatiques de fumé.

Couleur

La couleur fonce au fil des infusions successives et est d’une belle couleur ambrée et profonde (PMS 159      ).

Infusion

Texture

L’infusion est charpentée, moyennement ronde et de mieux en mieux équilibrée au fil des infusions.

Saveur

Sur les premières infusions, la saveur est boisée (sous-bois), minérale (vieilles pierres humides) et légèrement épicée (les bâtons de réglisse de notre enfance). Elle devient terreuse à partir de la troisième infusion.

Touche finale

La touche finale est d’abord terreuse et animale. A partir de la cinquième infusion, il s’y mêle des notes minérales.

Avis sur cette infusion

C’est un très beau shu cha dont les infusions foncent au fur et à mesure, boisé et terreux comme je les aime !

Aurélie

Ce thé manque un peu pour moi d’attaque. Cependant, il s’équilibre très bien au fil des infusions, et plus je l’infuse plus je prends plaisir : il devient encore un peu plus léger mais s’équilibre parfaitement. Dans notre montagne aujourd’hui, le temps est automnal, et je me vois bien le déguster après une après-midi a ramasser des noix !

Robin

Conclusion : Avis général sur ce thé

Avis Général

Avis Général

Aurélie

On a là un très beau Puerh shu, qui manque cependant un peu de caractère pour moi. Ce n’est pas un énorme coup de coeur mais je prends néanmoins beaucoup de plaisir à le boire. Il est rond, équilibré et harmonieux et une très belle robe. Ses arômes boisés et terreux me plaisent beaucoup.

Note d'Aurélie

Avis Général

Avis Général

Robin

Sur les premières infusions, je ne suis pas totalement convaincu, il me manque quelque chose. Mais plus je l’infuse, plus je prends plaisir : il s’harmonise, s’équilibre et j’y reviens. Je suis amoureux de l’odeur de ses feuilles sèches et de leur couleur. La liqueur est très belle, profonde, odorante et je suis vraiment dans ma forêt (j’aime quand un puerh m’amène en forêt, vous l’aurez compris). Il manque un peu de Qi à mon gout, mais un moment bien agréable que ce puerh shu !

Note de Robin

Profil gustatif du shu cha vrac 2006 affiné à Guangzhou
N

Ce rapport est terminé !

C’est la fin de ce rapport de dégustation ! Nous espérons qu’il vous aura plu et vous aura permis de vous aider à vous orienter sur la voie du thé. Si vous avez vous-aussi goûté ce thé, nous serions ravis d’avoir vos impressions. Dans tous les cas, n’hésitez pas à nous le faire savoir, soit dans les commentaires ci-dessous soit sur les réseaux sociaux !

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et téléchargements gratuits !

Vous êtes correctement inscrit ! Vous allez recevoir un mail pour valider votre inscription. Si vous ne recevez rien, vérifiez vos spams.

Pin It on Pinterest

Share This